Entreprendre de nos jours est devenu la porte de sortie la plus sûre pour éviter le chômage. Et pour lancer un projet qui va réussir, il faut que certaines conditions soient réunies parmi lesquelles l’établissement d’un business plan. Ce dernier est un outil qui permet de mettre en place les différentes rubriques concernant le financement de l’activité que l’on souhaite entreprendre. Il est comme un condensé de budget et de feuille de route, et est indispensable dans la réussite d’un projet.

Que doit comporter un business plan ?

Ce document doit comporter les éléments clés suivants :

La présentation de l’équipe : le promoteur du projet doit pouvoir se présenter et présenter les membres de son équipe. Cette présentation va consister en l’élaboration de résumés de CV avec la mise en avant des compétences de tout un chacun.

Les produits ou les services : l’éventail de services ou de produits proposés doit être également détaillé. Cette présentation passe par les besoins auxquels ils répondent, l’offre existante, le caractère innovant du service puis du produit…

Le marché : cette partie du business plan doit ressortir les cibles du projet ou de l’entreprise, les résultats des enquêtes de prospection, les preuves de l’existence effective du marché, la taille et l’évolution du marché, l’étude du marché, la zone géographique visée, etc.

Le modèle économique : il ressort la force de l’entreprise à créer de la plus-value et la rentabilité de l’affaire. Cette présentation doit s’appuyer sur les principales sources de revenus de l’entreprise, les différents canaux de distribution, la stratégie commerciale, la politique des prix.

L’environnement concurrentiel : il prend en compte les différents concurrents directs et ceux indirects et les avantages concurrentiels dont dispose l’entreprise.

La société ou l’entreprise elle-même : sa structure juridique, les actionnaires qui la composent, la nature des apports, le capital.

Voilà autant d’élements pour constituer un business plan.

Catégories : Business